Skip to content

Les plantes contre-attaquent

4 décembre 2006

Bilan botanique de cette fin 2006

Plantes toujours en vie :

  • un avocatier (40 cm, 12 feuilles)
  • un croton (10 cm comme depuis son achat il y a six mois, une dizaine de feuilles, dont trois nouvelles cet été, et au moins la moitié d’origine de tombées)
  • un pamplemoussier (5 cm, 3 feuilles, comme depuis la semaine où il a germé en un temps éclair, il y a trois mois, et depuis plus rien…).

Nécrologie :

  • le tradescantia bouturé sur celui de Quintilien, qui a lamentablement pourri au bout d’un mois, alors que le sien a explosé en de multiples pousses tombantes du plus bel effet. C’est pas juste, lui il a un vrai appartement avec une grande vitre, ses plantes poussent même quand il ne s’en occupe pas !
  • mon premier essai de semis de pamplemoussier : bien parti au printemps, il a apparemment souffert pendant un week-end de canicule et s’est flétri, alors qu’il avait bien commencé à développer ses six premières feuilles et prenait de la hauteur.

En fait, je n’y comprends toujours rien aux plantes. Celles dont je m’occupe, sans les noyer par trop d’arrosage, me narguent en crevant sous mes yeux. Celles que je néglige effrontément prospèrent dans leur pot tout sec et trop petit… Prenons par exemple ce fameux avocatier. Je suis partie trois semaines cet été, en le mettant dans une bassine accompagné d’une bouteille d’eau percée qui n’a jamais émis la moindre goutte. Je pensais retrouver une tige racornie, car la plante n’avait que quelques petites feuilles qui pointaient timidement. J’ai retrouvé ça :

R001_021

 

Il n’y a vraiment aucune justice en ce bas-monde pour les pamplemoussiers, une bien plus jolie plante, pourtant, que je désespère de voir s’épanouir un jour sous mon toit ingrat.

Publicités
One Comment leave one →
  1. urgonthe permalink
    13 juin 2011 17:17

    Me voilà rassurée, je ne suis pas la seule à ne pas avoir la main verte (chez nous même les cactus assez vite abandonnent ; cela dit il y a un phénomène de collectivité, à savoir que par période on arrosait trop tous les plantes, sans forcément penser à prévenir de l’avoir fait, et qu’à d’autres chacun comptant sur l’autre, de soif elles mourraient).
    Posté par gilda, 17 janvier 2007 à 12:23
    pamplemoussier

    je voudrais savoir comment tu fai pour faire pousser des agrumes?? faut de l’engrai, ya des trucs spéciaux à faire? ça peut marcher en bretagne???
    moi j’ai 3 pommiers de 10cm, un olivier qui devrait rendre l’ame d’ici peu, un avocat d’1m (et oui ça n’en fini jamais de posser!!) des jonquilles, du muguet, 2 cactus, de la cibouette et de la menthe…
    Posté par ernestine, 20 janvier 2007 à 16:12
    Si j’ai bien compris…

    Pour les plantes d’intérieur, ce qui compte, c’est un arrosage modéré et surtout une humidification fréquente. Chez moi, c’est tellement petit que quand je vaporise, des livres risquent de souffrir !!
    Quant au pamplemoussier, la méthode qui a fait ses preuves, c’est de prendre un beau pépin tout frais sorti du fruit, le placer sous 1cm de terreau dans un petit pot, bien arroser de façon à ce que la terre reste humide… Attendre deux semaines à un mois avant de voir surgir une plantule d’un vert éclatant (les coups de chaud aident, apparemment). Bref, mieux vaut attendre le printemps car en hiver, c’est la stagnation complète.
    Posté par canthilde, 21 janvier 2007 à 13:50

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :