Skip to content

La Horde du Contrevent

29 juillet 2007

Voici un univers très particulier, avec un style complètement original. C’est du fantastique pittoresque, où un groupe d’aventuriers affronte les éléments en un corps à corps brut et honnête. L’objet de leur quête ? Remonter la source du vent qui souffle violemment sur leur monde sans discontinuer, selon mille formes que seuls des érudits entraînés dès le plus jeune âge peuvent interpréter.

Des personnages hauts en couleur : l’auteur les fait parler tour à tour, sans autre repère qu’un signe en début de paragraphe, dont on peut retrouver la légende sur la couverture du livre. J’ai cependant regretté l’indulgence pour le machisme crasse de Golgoth, les personnages féminins qui passent à la trappe…

Mais on est emportée par la langue, car Alain Damasio s’offre un vocabulaire à part entière pour décrire le vent, un personnage cabotin, Caracole, capable d’affronter un duel en palindromes en improvisant, des obstacles magiques à déjouer par des jeux de mots. Un roman intraduisible, à mon avis !

La fin tire en longueur et déçoit quelque peu, jusqu’à la toute dernière ligne qui renverse la situation. Au lieu d’un bouquet final, on a un lent pourrissement de l’intrigue qui fait regretter l’énergie dégagée par la première moitié du roman. Mais ça reste une lecture passionnante, à faire en écoutant ou non le CD très atmosphérique joint à la première édition.

Alain Damasio, La Horde du Contrevent, La Volte, 2004, 521 pages.

Publicités
One Comment leave one →
  1. urgonthe permalink
    13 juin 2011 13:17

    On m’a dit beaucoup de bien de cet auteur. Je vais donc le découvrir prochainement….
    Posté par Sylvie B, 08 novembre 2007 à 18:19

    Je confirme. Damasio est l’un des rares auteurs français de la veine fantastique à travailler ses romans et à avoir un style personnel. Lire ses interviews est passionnant, il réfléchit énormément au langage, comment faire passer le mouvement à travers l’écriture et… il est encore satisfait de son travail. Ayant publié deux livres seulement à ce jour, on lui souhaite de s’améliorer (et là, je bave en imaginant que s’il fait MIEUX que la Horde, qu’est-ce que ça va être !).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :