Skip to content

Eloge du mouton noir

30 août 2007

P1010693

« Expression familière qualifiant une personne dont l’attitude est différente de celle des autres membres du groupe auquel elle appartient. »  (c’est qu’on le dit)

Telle est donc l’opinion commune sur le fuligineux ovidé hantant certaines prairies.

Et pourtant, quoi de plus joli que cette sombre tâche laineuse surgissant au milieu de ses blanches voisines ? Loin de déparer, le mouton noir apparaît comme la touche finale à un troupeau de bétail. N’ayons pas peur des mots, c’est le grain de beauté de l’alpage.

Loin de subir l’ostracisme de ses congénères, il broute paisiblement en leur compagnie, son bêlement mélodieux se mêlant à celui des autres en une parfaite harmonie. Chez les moutons, manifestement, la différence ne constitue pas un problème.

Publicités
One Comment leave one →
  1. urgonthe permalink
    13 juin 2011 18:14

    Chez les humains non plus: il finira comme les autres dans notre assiette !
    Posté par berlioz, 31 août 2007 à 11:01

    C’est que les bestiaux, plus malins que les humains, ont bien pigé les avantages de la diversité.
    Posté par gilda, 02 septembre 2007 à 10:26

    Moi, j’aime les différence,s elels enrichissent notre vocabulaire… Il faut avoir l’esprit ouvert ! LE mouton noir agace car il révèle la vérité : rien n’est aussi simple qu’il n’y parait et la beauté se cache dans l’oeil de celui qui regarde
    Posté par mymy marmotte, 03 septembre 2007 à 23:43

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :