Skip to content

Liars – Liars

21 septembre 2007

liars

 

J’éprouve une affection croissante pour Liars, que j’ai découvert fortuitement en recherchant une chanson des… Eighties Matchbox B-Line Disaster. Ne me demandez pas comment j’ai pu confondre ces deux noms de groupes, aux antipodes l’un de l’autre ! Je m’émerveille moi-même de la formidable étourderie de mon intellect. Donc, au lieu d’entendre le déluge de guitares attendu, j’ai été confronté à des chansons flirtant avec l’électronique, d’une décontraction réjouissante, avec un de ces chanteurs qui n’ont pas vraiment besoin de voix pour faire des trucs intéressants avec.

Liars en est ici à son quatrième album. Sûrement lassé des titres à rallonge, le groupe en propose ici un éponyme. Mais la créativité musicale est, quant à elle, toujours au rendez-vous. Je pense que c’est leur meilleur album, et  ce, sans perdre une once d’originalité.

Les chansons se situent toujours entre folie joyeuse et percussions hermétiques. Abouties sur le plan mélodique, elles prennent parfois des accents proches de Beck ou de Sonic Youth (ah ! ces belles guitares glauques dans « What Would They Know » !). Même leurs tentatives pop sont très réussies, avec le dernier titre « Protection », qui est mignon comme tout.

Un groupe fofollement expérimental.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :