Skip to content

L’affaire Jane Eyre

8 octobre 2007

Absolument inclassable (rangé dans ma catégorie science-fiction par paresse), voilà un roman bourré de trouvailles fantastiques, animé d’un véritable amour de la littérature et, surtout, drôle. J’ai souri à chaque page et parfois même franchement éclaté de rire.

L’histoire : Thursday Next est une dure, une tatouée. Vétérane de guerre, cette Anglaise de 36 ans travaille maintenant à la Brigade Littéraire du Service des Opérations Spéciales. Elle s’occupe de fraudes littéraires et de vols de livres, un statut envié. Mais une affaire tourne mal… La voilà reléguée à un échelon inférieur des LittéraTecs dans sa ville natale, où l’attendent une famille frappadingue et un ex insistant. Une invention ingénieuse va susciter la curiosité du plus grand (et méchant) bandit de tous les temps.

L’Angleterre de Jasper Fforde est en fait une uchronie. Nous somme en 1985, l’Angleterre et la Russie se disputant âprement la Crimée, le Pays de Galles est une république indépendante. On notera surtout que dans cette version, la littérature est une cause nationale. Tout le monde connaît les classiques par cœur, des automates à chaque coin de rue récitent du Shakespeare moyennant quelques pièces, les John Milton sont légion et il faut leur tatouer un numéro d’identification pour les différencier. Un monde qui fait rêver, donc, où on est susceptible de discuter des mérites comparés de tel ou tel écrivain en allant acheter son pain.

Pourtant, l’ambiance se rattache plutôt à un polar, Thursday menant des enquêtes musclées pour arrêter des malfrats. L’objectif étant légèrement différent du reste de la littérature policière : sauver Jane Eyre et la fin du roman du même titre des griffes d’un individu sans scrupules. Il ne faut pas s’attendre à un style particulièrement recherché, non plus, en tout cas pour la traduction française.

Un livre loufoque totalement maîtrisé (notamment pour les voyages dans le temps, traités avec brio), le premier d’une série que je découvrirai avec plaisir.

Jasper Fforde, L’affaire Jane Eyre, Fleuve Noir, 2004, 389 pages.

Série « Thursday Next » :

L’Affaire Jane Eyre
Délivrez-moi !
Le Puits des Histoires Perdues
Sauvez Hamlet !
Le Début de la fin

Publicités
One Comment leave one →
  1. 11 juillet 2011 22:08

    Je l’ai vraiment beaucoup aimé! Et le deuxième est tout aussi bon! Voir encore plus déjanté! Tu vas te régaler!
    Posté par chiffonnette, 10 octobre 2007 à 21:32

    Chouette alors ! Il est vrai que les possibilités les plus délirantes semblent accessibles, alors j’espère que l’auteur va les exploiter.
    Posté par canthilde, 11 octobre 2007 à 08:02

    Oh oui, oui, c’est une super série!! et les suivants sont excellents (je viens d’acheter le cinquième : du bonheur en perspective!)
    Posté par fashion victim, 11 octobre 2007 à 10:54

    J’attends les sorties poches, bassement et veulement! J’ai hâte!
    Posté par chiffonnette, 16 octobre 2007 à 20:54

    Je te comprends, Chiffonnette. Moi-même, ne disposant ni de fonds illimités, ni de place chez moi, je remercie les bibliothèques !
    Posté par canthilde, 17 octobre 2007 à 19:18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :