Skip to content

Le livre : mutations d’une industrie culturelle

13 janvier 2008
tags: ,

Attention, pavé touffu ! Ce livre s’adresse plus particulièrement aux professionnels du livre, ou à toute personne ambitionnant d’intégrer ces professions. Privilégiant l’aspect économique du livre, il passe en revue les grandes tendances de ce secteur. Il ne faut pas espérer y trouver de grands élans littéraires : c’est sérieux, documenté, et un peu indigeste pour les non économistes !

On saura tout sur les maisons d’édition, avec l’instauration du duopole Hachette/Editis, au détriment des petites et moyennes maisons. Sont pointées la difficulté de conserver une autonomie éditoriale quand on fait partie d’un groupe, les risques de créer sa propre maison avec un catalogue de départ restreint, un marché atteint de surproduction, avec des « super best-sellers » et d’autres qui restent trois mois maximum sur les étalages avant d’être pilonnés.

La partie suivante s’attarde sur le commerce de la librairie, souvent submergée par le système de l’office (il s’agit de l’envoi automatique de nouveautés de la part des éditeurs aux libraires, avec des facilités de retour). La surproduction de nouveautés de qualité variable ne facilite pas le travail irremplaçable de conseil des libraires. Il est difficile de conserver un fonds réfléchi face à l’afflux continuel qui prend beaucoup de place.

Le livre passe plus rapidement sur les fonctions de diffusion-distribution, puis sur les politiques en faveur du livre : la loi Lang de 1981 sur le prix unique et les différentes mesures de soutien à la création. Au final, on sent un certain pessimisme chez l’auteur, non tant sur l’existence même du livre, qui semble assurée à long terme, que sur la qualité du contenu mise à mal par la logique financière.

François Rouet, Le livre : mutations d’une industrie culturelle,
La Documentation française, Paris, 2007, 424 pages.

Publicités
One Comment leave one →
  1. 15 août 2011 16:13

    Ca c’est le livre qui m’a servi de base pour mon premier mémoire (oui, inconsciente que je suis j’en ai fait plusieurs)! Une bible et super intéressante en plus! J’admets cependant que c’est un peu… austère!
    Posté par chiffonnette, 14 janvier 2008 à 08:22

    Ca a l’air super intéressant. Un peu technique, mais bon l’économie c’est ma partie, alors … Je note !
    Posté par freude, 14 janvier 2008 à 09:00

    Quel courage, mesdames ! Moi, ce n’est vraiment pas mon livre de chevet, mais une lecture studieuse, en prenant des notes, et tout. Pas sûre d’avoir tout compris, d’ailleurs…
    Posté par canthilde, 14 janvier 2008 à 11:18

    Pour tout avouer, j’ai encore le carnet plein de notes quelque part!!
    Posté par chiffonnette, 18 janvier 2008 à 18:17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :