Skip to content

Alain Bashung – Bleu pétrole

9 octobre 2008

bleu_petrole

Je n’aurais jamais cru que mes premières émotions musicales de la rentrée s’attacheraient à un chanteur français ! Un chanteur français, quoi… Rien que l’expression me fait fuir. Mais voilà…

A la Fête de l’Huma, il y a de cela quelques semaines, j’ai eu l’impression de vivre un instant de grâce. J’avais sauté dans tous les sens pendant une heure avec Arno, offrant d’incroyables versions rock de ses chansons. Un peu essoufflée, j’ai vu débarquer Bashung sur scène juste après, pas un poil sur le caillou, le crâne recouvert d’une petite casquette. Je me suis souvenue des paroles d’un proche, qui l’avait vu à la télé assez mal en point, m’avait assuré que ça valait le coup de le voir maintenant en concert, car ce n’était pas sûr qu’il en fasse beaucoup d’autres.

Il a commencé assis, avec sa guitare, avec « Comme un légo », une chanson du dernier album, que je ne connaissais pas. Une chanson de 9 minutes, lente, puissante, aux paroles très troublantes, étant donné la situation. Devant moi, une bande de djeuns jouaient à la balle comme si leur vie en dépendait, ajoutant au sinistre de la situation, tandis que le chanteur économisait ses gestes sur l’écran géant.

Voyez-vous tous ces humains ?
Danser ensemble à se donner la main
S’embrasser dans le noir à cheveux blonds
A ne pas voir demain comme ils seront

Bref, j’ai ressenti le frisson, celui pour lequel on estime que ça vaut encore la peine de se perdre au milieu d’une foule oppressante pour entendre de la musique. Je ne sais pas grand chose sur l’état de santé d’Alain Bashung mais j’ai été séduite par les titres de son dernier album, avec de superbes arrangements, beaucoup de violons, des paroles raisonnablement absonses. Un univers mélancolique, élégant.

1. Je t’ai manqué
2. Résidents de la République
3. Tant de nuits
4. Hier à Sousse
5. Vénus
6. Comme un lego
7. Sur un trapèze
8. Je tuerai la pianiste
9. Suzanne
10. Le secret des banquises
11. Il voyage en solitaire

 

Advertisements
One Comment leave one →
  1. 3 juillet 2011 20:13

    Je n’adhère pas toujours à son univers musical mais j’ai constaté au travers de ce que j’ai entendu de lui que c’était un grand auteur. Effectivement, ça n’a pas l’air d’être la grande forme en ce moment…
    Posté par Nicks, 09 octobre 2008 à 19:57

    Un peu comme toi, je ne suis pas une fan inconditionnelle. Pourtant, j’ai les trois derniers albums dans ma discothèque et j’aime beaucoup leur atmosphère très particulière.
    Posté par canthilde, 10 octobre 2008 à 11:25

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :