Skip to content

Roseanna

15 octobre 2008
tags:

Suède, Norvège, Islande… Il semble que les bons polars viennent des pays froids depuis quelques années. J’ai lu le premier tome de Millénium avec plaisir, tout en sachant que j’allais avoir du mal à emprunter les deux suivants, ce qui s’est confirmé. En attendant, j’ai décidé de revenir aux classiques, Sjöwall et Wahlöö en l’occurrence. Ce couple suédois a écrit une dizaine de romans policiers dans les années 60 et 70. Leur héros, l’inspecteur Martin Beck, est un homme plutôt banal, consciencieux dans son travail. Les intrigues révèlent une Suède moins paradisiaque que ne le prétendaient les discours de l’époque.

J’ai beaucoup aimé ce polar, qui ne m’a pas du tout semblé daté. L’écriture est réaliste, froidement descriptive lorsqu’il s’agit de délivrer les détails de l’enquête, d’une ironie légère lorsqu’elle s’attarde sur la vie personnelle des personnages principaux. L’histoire démarre avec un crime tristement banal : le corps d’une jeune femme est retrouvé dans un canal, visiblement victime de sévices sexuels. Martin Beck est appelé comme expert sur les lieux, pour constater que l’enquête va être longue et laborieuse. Personne ne vient réclamer le corps, personne ne semble s’inquiéter du sort de cette pauvre fille. La pitié qu’éprouve l’inspecteur l’empêche de chasser cette affaire de son esprit, au point d’en négliger sa famille qui, il faut bien le dire, ne l’enchante plus guère.

La non recherche du spectaculaire dans ce roman m’a vraiment plu. L’enquête va mettre des mois à démarrer, pour obliger les policiers à une fastidieuse recherche de témoins dispersés aux quatre coins du monde. On entend plus parler de procédures et de paperasses que de courses poursuites, même si l’action s’affole vers la fin. L’inspecteur Beck est tout le temps enrhumé, phobique des transports, cherchant à fuir sa femme. Le reste de l’équipe promet des personnages récurrents très sympathiques, avec Kollberg et Melander. A suivre !

Maj Sjöwall et Per Wahlöö, Roseanna, Union Générale
d’Editions, 1985, 288 pages (premier édition en 1965).

Le Roman d’un crime :

  1. Roseanna
  2. L’homme qui partit en fumée
  3. L’homme au balcon
  4. Le policier qui rit
  5. La voiture de pompiers disparue
  6. Vingt-deux, v’là des frites
  7. L’abominable homme de Säffle
  8. La chambre close
  9. L’assassin de l’agent de police
  10. Les terroristes
Advertisements
One Comment leave one →
  1. 19 août 2011 11:35

    J’ai lu ce roman il y a longtemps et je l’avais complètement oublié avant de le ressortir il y a peu pour le revendre. Je crois que j’avais apprécié mais sans plus. Connais-tu Henning Mankell? C’est celui que j’ai le plus aimé jusqu’à présent même si son personnage principal est un mou assez agaçant. Mais c’est de beaucoup le mieux écrit.
    Posté par Isil, 15 octobre 2008 à 19:34

    C’est sûr que ce roman n’a rien d’exceptionnel mais le personnage pourrait devenir attachant sur la longueur. Mankell m’intéresse pour plus tard, en plus si c’est bien écrit ! Mais après avoir vu Jar City, j’ai surtout envie de lire Indridason (pas sûre de l’orthographe…) dont l’univers islandais m’a beaucoup plu.
    Posté par canthilde, 16 octobre 2008 à 09:57

    Je veux le lire aussi.
    Posté par Isil, 16 octobre 2008 à 15:00

    Je ne connaissais pas du tout cette série mais je sens que ça peut me plaire. L’idée d’un détective phobique qui fuit sa femme me fait rire d’avance!!
    Posté par Karine :), 17 octobre 2008 à 01:55

    L’humour est assez discret mais le livre peut constituer un moment de détente !
    Posté par canthilde, 19 octobre 2008 à 15:23

    Finalement, les bons polars ne vieillissent pas! J’avoue que c’est une littérature que je connais très mal, qu’il s’agisse de littérature générale ou de polar! Je note!
    Posté par chiffonnette, 20 octobre 2008 à 08:37

    Moi aussi, je connais mal les polars ! J’aime bien leur côté réaliste, les possibilités de critique sociale et politique offertes.
    Posté par canthilde, 20 octobre 2008 à 13:14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :