Skip to content

Ponyo sur la falaise

2 mai 2009
tags:

Malgré son aspect très enfantin (charmant, au demeurant), le dernier dessin animé de Miyazaki au sein des studios Ghibli renvoie à des thèmes suffisamment graves pour m’avoir profondément émue. Le torrent de larmes n’était quand même pas au rendez-vous mais la gorge serrée était bien là… avant que la séance ne se transforme en karaoké avec mes fofolles de compagnes.

Deux scènes m’ont particulièrement frappée.

ponyo1

La petite fille courant sur les vagues, volant littéralement vers son bien-aimé. Quelle représentation plus parfaite de l’amour, dans sa manifestation la plus pure et la plus sincère ? Aimer quelqu’un, le lui dire, se délecter de sa compagnie. Et non ces pénibles chassés-croisés quand la force des sentiments nous effraie, non là je ne lui sourirai pas, je n’irai pas vers lui sinon il saura que je suis accro…

ponyo2

Dans le tunnel, quand Ponyo et Sosuke affrontent leur « mise à l’épreuve ». Elle reprend progressivement sa forme poissonnesque, redevient moins jolie et vacille sur ses membres bizarres… Il la porte, se précipite vers la mer pour la remettre dans le seau avant qu’il ne soit trop tard. Accepter quelqu’un comme il est, être attentif aux moments où il faiblit, respecter sa nature au lieu de se moquer de ses particularités.

Une adaptation pleine de vie d’un conte morbide bien connu, avec message écolo en prime, où des vieilles dames tiennent un rôle non négligeable, à l’instar du Château ambulant et où la mer baigne poétiquement des paysages languides, comme dans Le Voyage de Chihiro.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :