Skip to content

Le rapport de la mort

23 août 2009

J’ai une mission pour la rentrée, mais rien que de la flemme pour la remplir. En langage technique, je la désigne par « pondre ma bouse ».

Il s’agit de rédiger un rapport d’une cinquantaine de pages, plus les annexes. Ce pesant projet programme mes vacances en un pénible pensum pernicieux à produire lors de ma toute prochaine prise de poste. Pour tout arranger, je suis prise entre deux injonctions contradictoires. L’Ecole dit dossier d’aide à la décision, étude assez vague et scolaire, bilan des forces en présence avant de se lancer dans les grands travaux. La Boîte dit gestion de projet, on veut du concret, du planning, du faisable sur le champ.

Naturellement, je m’efforce de ne satisfaire aucune des parties, avec un plan trop académique pour la Boîte et trop technique pour l’Ecole. Je vise avant tout la non publication sur le site de l’Ecole, qui me vaudrait une célébrité tout à fait déplacée.

Cela dit, je me suis donné le plus de chance possible en désinstallant les jeux de mon ordinateur. Le Spider Solitaire allait causer ma perte.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :