Skip to content

Une sale histoire

10 octobre 2009
tags:

Après une discussion animée, et quelque peu arrosée, sur la réforme en Russie, la société nouvelle, l’égalité entre tous les individus, le conseiller d’Etat Ivan Ilitch Pralinski décide sur un coup de tête de s’inviter à la noce de l’un de ses subalternes, Porphiri Pétrovitch Pseldonimov. Dans un élan de générosité, il avait imaginé faire fi de la différence de classe, enchanter l’assemblée par son esprit, chatouiller la mariée au passage, bref, rien que de bonnes intentions. Rien ne se déroulera comme prévu, pour auatnt que le héros ait prévu quelque chose dans son délire alcoolisé. Il se rendra compte, à ses dépends, que les idées nouvelles n’ont pas effleuré les « dominés ». Au contraire, ils préfèrent que chacun reste à sa place et que rien ne bouge. C’est donc un roman sociologiquement incorrect, où le tragique pointe sous la farce.

Ivan Ilitch eut l’impression que cette créature était des plus douteuses. Mais il y avait, en dehors d’elle, d’autres personnes douteuses, des gens qui vous inspiraient, malgré vous, de la crainte et de l’inquiétude. Il semblait même qu’ils étaient en train, allez savoir, de comploter ensemble, et précisément contre Ivan Ilitch. Du moins, telle fut l’impression qu’il en eut, et, tout au long du repas, il ne fit que s’en convaincre davantage. Je veux dire que, de mauvais aloi, il y avait un certain monsieur à barbiche, une sorte d’artiste libre ; il lança même plusieurs regards vers Ivan Ilitch, ensuite de quoi, se tournant vers son voisin, il lui chuchota quelque chose. Un autre, un étudiant, était certes, déjà complètement soûl, mais, tout de même douteux à certains signes. L’étudiant en médecine, lui aussi, donnait des espoirs douteux. [p. 65]

Fédor Dostoïevski, Une sale histoire, Actes Sud,
2001, 98 p. (Skverny anekdot, 1862).

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :