Skip to content

L’Apprentissage du guerrier

3 février 2010

Miles est le fruit des amours de Cordélia Naismith et d’Aral Vorkosigan, dont on a fait la connaissance dans le premier volume de la série, Cordélia Vorkosigan. Contrairement à ses parents, il n’est ni beau, ni athlétique ; il a plutôt tout du nain contrefait. Malheureusement pour lui, cela n’enlève rien à son intelligence ni à son ambition de devenir un militaire dévoué à sa planète, Barrayar.

Recalé aux épreuves physiques des examens d’entrée à l’Académie militaire, il ne lui reste que l’alternative d’une carrière diplomatique, une perspective peu exaltante pour l’héritier du comte Vorkosigan. Il se confie à Elena, l’amie qu’il idolâtre, fille de son affreux garde du corps Bothari. Celle-ci ignore toujours les circonstances de sa naissance et Miles décide de l’aider. A la recherche d’informations sur la mère d’Elena, ils s’offrent un petit périple sur Beta… et se retrouvent aux commandes d’un vaisseau détourné bon pour la casse, et bientôt à la tête d’une équipe de mercenaires.

Le ton est léger, les actes des personnages principaux peu moraux, ce qui change des héros accablés par leur droiture et leur loyauté. L’histoire est un peu confuse ; on se mélange les pinceaux dans les guerres entre ces planètes dont on n’a qu’un vague aperçu. Ce n’est donc pas une série dont je pourrai dévorer tous les tomes à la suite mais que je suivrai avec plaisir, de temps à autre, le temps d’un trajet de métro.

Lois McMaster Bujold, L’Apprentissage du guerrier,
Ed. J’ai lu, 1997, 408 p. [The Warrior’s Apprentice, 1986].

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :