Skip to content

Bonjour tristesse

22 novembre 2010
tags:

Cécile, dix-sept ans, vit avec son père, léger, séducteur, distrayant. Elle s’est habituée à la ronde des amantes autour de lui et supporte bien les vacances sur la côte d’Azur avec la dernière en date. De son côté, elle rencontre Cyril, un bel étudiant qui est aussitôt fou d’elle. Tout irait pour le mieux si le père n’invitait une lointaine amie de la famille. Belle, sereine, distante, elle éclipse vite la femme plus jeune et moins intelligente.

Cécile ne tolère pas cette nouvelle belle-mère qui semble vouloir s’installer. Elle ourdit un plan machiavélique pour s’en débarrasser. La jeune romancière insiste sur le côté pervers de cette machination, qui apparaît plutôt comme une vengeance enfantine. C’est un roman français comme il s’en écrit tant : bien écrit, très court et frivole. Pas une lecture mémorable !

Tard dans la nuit, nous parlâmes de l’amour, de ses complications. Aux yeux de mon père, elles étaient imaginaires. Il refusait systématiquement les notions de fidélité, de gravité, d’engagement. Il m’expliquait qu’elles étaient arbitraires, stériles. D’un autre que lui, cela m’eût choquée. Mais je savais que dans son cas, cela n’excluait ni la tendresse ni la dévotion, sentiments qui lui venaient d’autant plus facilement qu’il les voulait, les savait provisoires. Cette conception me séduisait : des amours rapides, violentes et passagères. Je n’étais pas à l’âge où la fidélité séduit. (p. 18)

Françoise Sagan, Bonjour tristesse, Julliard, 1954, « Pocket », 154 p.

Publicités
One Comment leave one →
  1. 24 août 2011 10:26

    J’ai pris beaucoup de plaisir à cette lecture, légère, mais assez amère quand même. C’est vrai qu’un an après, il n’en reste plus grand chose…
    Posté par Céline, 23 novembre 2010 à 13:32

    Ouais, pas étonnant qu’elle ait eu un prix littéraire à l’époque… Bon, je dis ça mais je suis très contente pour Virginie Despentes !
    Posté par canthilde, 23 novembre 2010 à 19:14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :