Skip to content

Ah, mon Bernard !

18 septembre 2011
tags:

Lorsque j’ai appris que Bernard Lenoir ne présenterait plus son émission sur France Inter à la rentrée, j’ai été au bord de la panique. Qui allait me faire écouter les albums en avant-première, comment allais-je me tenir au courant de l’actualité musicale indépendante ? Le rock, le soir, c’était fini.

Établir une liste de tous les groupes que j’ai entendus pour la première fois chez lui serait proprement vertigineux : Sonic Youth, PJ Harvey, Morphine, Tindersticks, Nick Cave… C’est aussi chez Lenoir que j’ai eu le déclic pour Radiohead, qui m’avait laissée jusque là de marbre, en écoutant bien avant sa sortie un titre de Amnesiac. Il m’a transmis une certaine sympathie pour le son des années 80, avant que je ne me mette à écouter sérieusement Joy Division ou The Cure.

Je me souviens encore que j’étais tombée sur une Black Session par hasard, vers l’âge de seize ans. Ça m’avait semblé pas mal mais je n’étais pas prête psychologiquement à écouter France Inter, alors que j’idolâtrais U2 et Nirvana. La curiosité a fini par reprendre le dessus. J’avais envie de découvrir de nouveaux groupes, je ne supportais plus la musique FM formatée. L’émission de « l’Inrockuptible » me forçait à l’humilité : je ne connaissais aucun des noms qu’il égrenait nonchalamment, comme des valeurs sûres depuis une décennie.

Il n’était pas évident de me procurer tous ces albums dans ma petite ville. Ce n’est qu’une fois à l’université que j’allais prendre l’habitude d’emprunter des CD à la médiathèque. Pas de téléchargement sur Internet au début des années 90, non plus ! Acheter un disque était un événement et un gros trou dans mon budget. J’ai craqué sur Experimental Jetset, Trash and No Star de Sonic Youth ; j’ai régulièrement enregistré les Black Sessions, qui m’ouvraient à chaque fois un nouvel univers. Bizarrement, je n’ai conservé quasiment aucune de ces cassettes. Si le groupe me plaisait, j’achetais l’album et j’enregistrais un autre concert par dessus. S’il ne me plaisait pas, la cassette était d’autant plus vite effacée. Aujourd’hui, je recherche toujours désespérément le nom d’un groupe ayant joué en direct en 1993 ou 1994, je ne sais plus très bien. J’ai récupéré la liste des sessions de cette période, certains noms ne me disent rien ; il me faut donc les écouter les uns après les autres avant de tomber sur le bon. Une quête pour les mois à venir…

Je n’aimais pas tout ce que j’entendais, loin de là. Je n’ai jamais compris son goût pour Jean-Louis Murat ou d’autres Français « parlants » (Dominique A, etc.). Les dernières années, j’ai beaucoup moins fait de jolies découvertes. Ce n’était pas franchement excitant de tomber sur Arcade Fire après les Pixies… Il y a eu des périodes fastes, où Radiohead et PJ Harvey me faisaient perdre la tête, d’autres où je me forçais un peu à écouter l’émission malgré l’actualité musicale peu stimulante. Toujours dans l’espoir du coup de foudre musical qui allait changer ma vie pour toujours !

Me voilà donc orpheline. Je suis consciente qu’il y avait une caution Lenoir : un titre était recommandable puisque passant dans son émission. Peut-être que la même chanson ne m’aurait pas autant plu dans un autre contexte ? J’avais complètement arrêté d’écouter la radio, publicités et matraquage musical m’ayant fait fuir depuis longtemps. Je dépendais donc de ce cher Bernard pour l’approfondissement de ma culture musicale. Ses expressions étaient entrées dans mon vocabulaire : « programme cool », « cosmopop », « tatapoum ». Contrainte de prendre mon indépendance, je ne sais pas trop vers où me tourner. Je pense que je vais tester plein de radios à des heures différentes, avec un peu de chance je tomberai sur des émissions sympas. Quand même, j’aimerais bien qu’il ouvre un blog comme il l’a évoqué dans son dernier communiqué ; il a globalement bon goût, ce monsieur.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :