Skip to content

Peines d’amour perdues

26 septembre 2011
tags: ,

Ferdinand, roi de Navarre, décide de se consacrer à l’étude. Il exige de ses trois compagnons, Biron, du Maine et Longueville, de se plier au même régime austère pendant trois ans. Nourriture maigre, sommeil parcimonieux et, bien sûr, abstinence sexuelle totale, sont exigées de ces jeunes seigneurs fougueux.

Ces belles résolutions devront affronter moults tentations. L’arrivée de la princesse de France, entourée de toutes ses suivantes au charme enjôleur, puis celle de Don Adriano de Armado, « Espagnol fantasque », d’humeur amoureuse, viendra souffler un air brûlant sur la retraite de nos jeunes savants.

Evidemment, il ne faut pas trois scènes avant qu’ils ne soient tous amoureux comme des poux. Tout ce petit monde fait assaut de coquetterie, sans songer à concrétiser les succès obtenus.

« La langue des filles moqueuses est aussi affilée que le tranchant invisible du rasoir, qui divise un cheveu insaisissable au regard ; elle échappe au sens du sens commun – si déliée est leur causerie ; leurs saillies ont des ailes plus promptes que la flèche, la balle, le vent, la pensée, la chose la plus rapide. » (p. 1132)

On rit beaucoup dans cette pièce au ton léger, pleine d’humour et de mots d’esprit. Une de celles que j’aimerais bien voir mise en scène !

William Shakespeare, Peines d’amour perdues, Œuvres
complètes I
, Ed. Gallimard, p. 1079-1150 ( Love’s Labours Lost)

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. 2 octobre 2011 20:19

    Je ne connais pas cette pièce mais tu memets l’eau à la bouche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :