Skip to content

Nostalgie fichesque

12 mars 2012

Le métier de bibliothécaire présente des avantages. Vous portez des chaussures orthopédiques et arborez un léger froncement de sourcil en faisant claquer l’élastique qui entoure votre paquet de fiches du catalogue. Il peut même parfois être excitant. Je me rappelle le jour où le bibliothécaire adjoint, un jeune garçon assez stupide aux vêtements toujours froissés, surprit l’exhibitionniste du campus dans les travées, le poursuivit à travers l’entrée et le coinça dans la porte à tambour – mais uniquement parce que son propre bras était resté coincé aussi. Les flics du campus arrivèrent, arrêtèrent l’exhibitionniste et libérèrent le bibliothécaire adjoint. Nous parlâmes de l’incident à la pause café durant des semaines.

Sue Hubbell, Une Année à la campagne

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :