Skip to content

Trois mois de Challenge Trollope

5 avril 2012

Chères challengeuses ,

Vous avez bien travaillé ! Trois mois après le lancement du challenge Trollope, on peut déjà compter sept notes de lecture. Avec, dans l’ordre de popularité des titres :

Miss Mackenzie, pour George et Estellecalim

Phinéas Finn, pour Keisha et moi-même

Le Cousin Henry, pour Cryssilda et Titine

The Duke’s Children, pour votre serviteuse

C’est un bon début, il faut continuer !

Pour cette occasion, je vais faire un petit bilan des Trollope traduits en français. Vous êtes nombreuses à râler sur le trop faible nombre de traductions, et il y a de quoi. Cela dit, une néophyte totale trouvera largement de quoi l’occuper pendant l’année. Une fan de plus longue date devra naviguer entre les trous, une total addict aura vite fait d’arriver à la fin de la liste des romans en version française et de lorgner du côté des éditions anglaises.

En effet, la liste des Trollope en français actuellement disponibles défie toute logique éditoriale. Les séries Barsetshire et Palliser n’ont été que partiellement publiées, et pas dans l’ordre. Les fans françaises de l’auteur ne peuvent donc guère se dispenser d’une lecture en version originale, si elles veulent connaître son œuvre au-delà de cette maigre (par rapport au nombre total de livres écrits par Anthony) liste…

Chroniques du Barsetshire :

  • Le Directeur, Aubier, 1992
  • Les Tours de Barchester, Fayard, 1991
  • Le Docteur Thorne, Fayard, 2012

(manquent Framley Parsonage, The Small House at Allington et The Last Chronicle of Barset)

Série Palliser :

  • Peut-on lui pardonner ?, Albin Michel 1998
  • Phineas Finn, Albin Michel, 1992
  • Les Diamants Eustace, Albin Michel, 1992
  • Les Antichambres de Westminster, Albin Michel, 1994
  • Le Premier ministre, Albin Michel, 1995

(manque The Dukes Children)

Autres romans :

  • Vendée, Rocher, 1997
  • Œil pour œil, Ombres, 1999
  • Miss Mackenzie, Autrement, 2008 ; LGF, 2011
  • Quelle époque !, Fayard, 2010 ; J’ai lu, 2011
  • Rachel Ray, Autrement, 2011

Nouvelles :

  • Le Château du prince de Polignac, Herne, 2011
  • Un Amour de jeunesse, Herne, 2011

Textes autobiographiques :

  • Autobiographie, Aubier, 1994

Arrivée là, évidemment, un petit tour par les ressources numériques s’impose. Sur Gallica, bibliothèque numérique de la BnF, on trouve notamment quelques livres électroniques en français gratuits :

Bref, vous l’aurez compris, il reste pas mal de boulot à faire. En ce qui me concerne, je me mets avec joie à l’anglais, trouvant ses livres plus fins, plus drôles en version originale. Mais une fois que j’aurai épuisé les ressources des bibliothèques du coin et des bouquinistes (une bonne surprise récemment : The American Senator, dans une vieille édition de poche bien compacte), je n’aurai d’autre choix que de me tourner vers les titres mis en ligne sur le Projet Gutenberg, l’achat de l’œuvre intégrale au format papier n’étant pas topographiquement envisageable chez moi ! Lire 30 x 600 pages sur mon écran d’ordinateur me tente moyennement… J’aurai peut-être une liseuse d’ici-là.

J’espère que ce bilan vous aura donné des envies de lecture. Les inscriptions pour le challenge restent bien entendu ouvertes, sur la page dédiée. Je vous inscrirai avec plaisir !

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. 5 avril 2012 20:32

    Voui, voui, je n’oublie pas… VO ou pas!

  2. 6 avril 2012 21:18

    J’ai lu tout ce qu’il y avait de traduit, à moi la VO ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :