Skip to content

Les Chats persans

22 octobre 2012
tags: ,

Difficile de monter un groupe de rock dans un pays qui bannit la simple écoute de musique occidentale ! À Téhéran, Negar et Ashkan ne vivent que pour l’ « indie rock », un concept assez large en Iran (une femme croisée au hasard de leurs démarches y place d’emblée Madonna) et ont des contacts pour aller jouer à Londres. Pour ça, il leur faut un vrai groupe et des passeports et visas pour tout le monde.

On leur présente alors Nader, sympathique hurluberlu, qui sait où se procurer de faux papiers. Véritable Jack Black en version iranienne, Nader aime tellement le cinéma européen qu’il a baptisé sa perruche Bellucci, du nom de la « meilleure actrice du monde ». Ce moulin à paroles s’avère très débrouillard et se sort sans peine de sa convocation au commissariat pour s’expliquer sur sa consommation de films et d’alcools.

Les musiciens aussi ont quotidiennement des ennuis avec les voisins, qui appellent la police dès qu’ils tentent de répéter. Les amis de Negar et Ashkan connaissent tous les mêmes problèmes, ce qui nous vaut quelques scènes décalées, notamment celle de la répétition d’un groupe métal dans une étable. Les pérégrinations des jeunes gens sont un prétexte pour assister à des répétitions et concerts. Le but du film est de montrer la scène underground iranienne et le scénario reste un peu lâche. Il se laisse cependant regarder avec plaisir et dresse un portrait accablant de la répression de la vie culturelle à Téhéran.

Bahman Ghobadi, Les Chats persans, 2009

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. 23 octobre 2012 10:36

    Il est un peu « mou », mais vraiment dérangeant : tant de choses simples que nous prenons pour acquises ne le sont pas partout…

  2. 27 octobre 2012 17:33

    Je n’ai jamais vu un seul film iranien trépidant. Il y a des choses choquantes, comme cette délation continuelle entre voisins, sans oublier la jeune fille qui n’enlève jamais son foulard, même chez elle.

  3. 7 novembre 2012 16:09

    Bonjour urgonthe, j’ai aimé le film mais encore plus la musique. Bonne après-midi.

    • 12 novembre 2012 17:19

      Ouais, la musique, j’ai trouvé ça gentillet, à part le groupe dans l’étable… Merci pour ton passage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :