Skip to content

Epicurisme félin

5 août 2014
tags:

Le chat n’a d’autre moralité que son bien-être personnel. Son éthique est basée sur la satisfaction de ses besoins et de ses plaisirs et l’éloignement de ses déplaisirs.

Joël Dehasse, Tout sur la psychologie du chat

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. keisha41 permalink
    6 août 2014 08:05

    Superbement exprimée, une vérité que toute personne vivant en compagnie d’un chat peut confirmer…

    • 6 août 2014 16:42

      Le livre est pas mal, un peu mystique par moments je trouve mais décrit bien les différentes attitudes. De toute façon, je vais avoir le meilleur enseignement qui soit : l’expérience directe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :